• L'édito de Beforgo
  • L'édito de Beforgo
  • le 12 février 2018
Groenland

Magnétique Groenland

 

Qu’est ce qui nous fait aller toujours plus au nord ? Affronter le grand blanc ? Est-ce, comme pour le voyage dans le désert, une envie de nettoyer son cerveau, trop sollicité visuellement et trop rivé aux écrans d’ordinateur? Peut-être est-ce aussi les dernières terres à conquérir, celles qui ne vivaient qu’au travers des récits des grands explorateurs et qui sont maintenant plus accessibles?  Est-ce cet engouement pour l’Islande, une terre de feu et de glace, qui appelle à aller encore plus haut, plus extrême ?

Au Groenland, on parle le danois, l’anglais et l’inuit. Appartenant au royaume du Danemark, cette immense île blanche et glacée est posée comme au sommet du crâne de la Terre. L’Amérique et le vieux continent  sont à 4 ou 5 h d’avion vers l’est ou l’ouest.

Au Groenland, l’hiver, la mer sert d’autoroute, 20 centimètres de glace la recouvre, les icebergs sont des montagnes immobiles et on croise des bateaux pris par les glaces. Autrefois, seul moyen de transport, on croise encore beaucoup de mushers avec leur attelage, et plus fréquemment des motoneiges.

L’hiver, il fait -20° mais l’air y est incroyablement sec. Si sec qu’on ne peut pas faire de bonhomme de neige, seulement des lancers de confettis de neige.

Le café internet dans les villages est un point de rassemblement, fenêtre sur le monde qui palpite derrière les écrans. Ici, tout semble si paisible. Les villages ont des maisons colorées qui contrastent avec l’immensité blanche. Ces couleurs sont un code, elles représentent les professions de leurs habitants.

L’avion ou l’hélicoptère sont les moyens de transport de l’hivernage. À Uummannaq, petite ville de 1200 habitants au sud-ouest qui vit de la chasse et de la pêche, il faut prendre 3 avions pour se rendre à l’école. En été, les icebergs libérés des glaces quittent la baie et s’acheminent dans l’Océan Arctique, les déplacements se font alors en bateau.

Il est toujours fascinant de se demander comment les peuples ont survécu à de pareilles conditions de froid et d’isolement, « des sociétés ancestrales au destin héroïque » disait Malaurie.

Les Inuits savaient survivre dans ce désert de glace. Mais tout a évolué très vite, trop vite… Beaucoup se sont perdus, oubliant les traditions et s’enfonçant dans les méandres d’une vie sans boussole. À nouveau, on réapprend de la nature. On transmet aux enfants la force des Inuits en héritage : se repérer dans ce désert et recontacter leur énergie vitale. Patience, persévérance et détermination telle est la loi de la Nature. La rudesse de celle-ci apprend bien plus aux enfants des parents perdus. Quel sentiment de liberté face à la banquise quand on glisse avec son attelage !

Dépaysement absolu. Au fond des fjords, les villages. La glace. On pourrait penser monotonie, lenteur d’un temps sans fin, noir l’hiver, lumière éternelle, l’été. Mais la glace est vivante, le glacier Sermeq Kujalleq le plus gros fournisseur d’icebergs de l’hémisphère nord hurle sa fureur, se mutile et disparait trop vite à cause de ce climat déréglé. Sensations fortes en Groenland, si calme et paisible d’apparence, d’un coup sauvage, les icebergs grondent, la glace s’effondre. Puissance extrême.

L’été, le jour dure 3 mois, soleil de minuit. L’hiver, les nuits sont longues, aurores boréales. Terres d’aventures, d’expéditions, moments uniques dans l’austère beauté monochrome, un seul esprit, celui de la liberté et du savoir faire séculaire.

Ce voyage ne convient pas à tous. Il n’est pas aisé de se rendre au Groenland, surtout en hiver. Il n’est pas aisé car il faut remplir les vides abyssaux d’un espace aussi vierge. Une réelle confrontation à soi, à sa capacité d’adaptation. Mais, un jour, nul voyageur n’échappe à l’appel du Grand Nord ou du Grand Sud, certainement pour réunir ses pôles, retrouver son nord, bien loin de son quotidien.

Notebook

Lettre à un Inuit de 2022, Jean Malaurie

I love Greenland compte Instagram

Groenland-Faut pas rêver du 15/01

Et vous, où voulez-vous aller?


informations pratiques aeroports gares beforgo voyage

Besoin de services complémentaires pour parfaire votre voyage? faites donc un tour dans notre Boutique – services !

Vous aussi vous voulez partir découvrir le Groenland ? Alors cliquez ici pour recevoir des propositions et prix de nos agences spécialistes partenaires.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *