Mexico, une ville qui fait recette

  • L'édito de Beforgo
  • L'édito de Beforgo
  • le 7 février 2018
Mexique

Mexico, une ville qui fait recette

 

Mexico…MeeeexiiiiiiIIIIIIIIIIIcoooooooo !!!! Qui n’a pas en tête cette célèbre chanson entrainante interprétée par Luis Mariano dans les années 50 ?! Tout comme cet air devenu un véritable hymne, la capitale du Mexique transpire la gaieté et le soleil, le tout relevé par un zeste de piment, à l’image de sa cuisine ! Une petite faim tout à coup ? Préparez vos papilles, ça va piquer !

 

Mexico, ce n’est pas seulement Old el Paso. Si la tortilla, les tacos et le guacamole sont évidemment les recettes les plus connues par nous, occidentaux et gringos, sachez que la cuisine mexicaine est bien plus diversifiée que cela.

Pour le desayuno par exemple (comprenez le petit-déjeuner), les œufs sont toujours de la partie, cuisinés avec de la tomate, des oignons, du piment (chile) et servis avec des haricots rouges en purée (frijoles). De quoi tenir au corps !

S’en suit la comida corrida, l’équivalent de notre déjeuner, très copieux : au menu, on commence toujours par une soupe, suivie d’enchiladas (ces petites galettes de maïs en forme de chaussons, fourrées au poulet mijoté dans une sauce au piment), de quesadillas, des tortillas au fromage, aux champignons ou même à la flor de calabaza (fleur de courgette). Sans oublier le chicharrón, une peau de cochon séchée au soleil frite dans l’huile, les fameuses gorditas (petites galettes de maïs épaisses, nature ou fourrées aux haricots rouges ou au fromage, et garnies de la même manière que les tacos) ; les chilaquiles, surnommées aussi « pâtes mexicaines », faites à partir de chips de tortillas et de sauce. Bourratif à souhait.

Midi et/ou soir, les Mexicains raffolent également de poulet et autre viande marinée, qu’elle soit sous forme de bouillon ou de plat – très souvent accompagnée d’haricots rouges et de mole, une sauce à base de piments moulus auxquels on ajoute du cacao et des épices.

Et pour celles et ceux dont l’estomac est bien accroché, on tente le chile relleno en nogada, un gros piment vert fourré de viande et recouvert d’une sauce blanche aux noix, le tout saupoudré de pépins rouges de grenade. Idéal pour déboucher les artères et éliminer les toxines !

Toutefois, attention aux idées reçues : oui les plats mexicains sont souvent piquants et relevés, mais ce sont les piments les plus petits qui sont les plus costauds !

Et pour éteindre vos larmes de feu, ne misez pas sur de l’eau plate. D’abord car elle n’est pas potable (il vous faudra la commander en bouteille) et tout simplement parce que les Mexicains ont l’habitude de boire pendant leurs repas des sodas ou de l’eau fruitée appelée agua de sabor ou agua fresca.

Enfin, le dîner est le repas le plus léger. Des viennoiseries avec un verre de lait feront très bien l’affaire, à moins que vous ayez décidé de prolonger votre soirée en savourant un verre d’un bon vin local, une Corona bien fraiche ou même quelques shooters de tequila, LA star du pays !

Le rythme alimentaire mexicain est assez proche de nos amis Espagnols, dans la mesure où les repas se prennent tardivement, et où le grignotage est à toute heure. Alors, prêts pour ce marathon du goût ? Arriba !

 

Et vous, où voulez-vous aller?


informations pratiques aeroports gares beforgo voyage

Besoin de services complémentaires pour parfaire votre voyage? faites donc un tour dans notre Boutique – services !

Vous aussi vous voulez partir découvrir Mexico ? Alors cliquez ici pour recevoir des propositions et prix de nos agences spécialistes partenaires.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *