• l'équipe beforgo
  • l'équipe beforgo
  • le 8 décembre 2017

Montréal, mon amour

Nouvelle rubrique, nous partons à la rencontre des Français, expatriés ou non, qui vivent à l’étranger pour qu’ils nous racontent leur terre d’accueil et nous livrent leurs bons plans.

Love at the first sight 

Ouvrons le bal avec Anne, cette jeune quadra vit depuis 5 ans à Montréal. Auparavant, elle travaillait en agence de voyages à Nice, partait très souvent à New-York et adorait lire les auteurs anglophones.

Une opportunité à saisir, elle atterrit,en 2012, à Montréal. Depuis, elle n’est jamais revenue en France. Un coup de foudre qui dure et qui s’est officialisé, le 14 mars 2017, par l’obtention de la nationalité canadienne. Elle est tellement immergée qu’elle parle, maintenant, avec l’accent le québécois.

Anne, où t’es-tu enracinée ?

« J’habite au pied du mont Royal, sur ‘le plateau’ Un quartier où beaucoup de français, « les maudits français »* résident. Reconnaissable par ses maisons à la façon de greenwich village, c’est super cute*. Les nombreux bars et restaurants en font un endroit très agréable et vivant. Je peux tout faire à pied. Je suis à 5 minutes de la station de métro et à 30 mn de mon travail à pied. C’est super central. Pour vous situer, à l’est ce sont les quartiers francophones, à l’ouest, anglophones. Le week-end, je m’évade sur le mont royal en toute saison, l’hiver, j’y chausse mes raquettes.

Parle-nous de ton travail

« Je bosse pour le voyagiste Transat depuis 3 ans. Ici, quand tu veux avancer, tu grimpes vite les échelons, on t’encourage. Mon travail consiste à gérer les problèmes rencontrés avant ou pendant un séjour au Canada. Je dois faire preuve de réactivité et de sang froid. Je suis bilingue et je jongle sans cesse entre l’anglais et le français. Ici, on a seulement 3 semaines de vacances par an. Mais ce n’est pas un problème. On est dans une autre énergie ici. Deux fois par an, je cumule deux jobs. En juin, je travaille pour les Francofolies et en décembre, au marché de Noêl. »

Quels sont les avantages à vivre ici et les particularités ?

« Je ne suis pas très objective, pour moi, c’est le paradis. Le plus surprenant est cette douceur de vivre et cette facilité à s’organiser : tout est ouvert 7 jours sur 7. L’ épicerie ferme à 23h, la pharmacie aussi. L’administration est simple et efficace. Bien sûr, je suis loin de ma famille, alors les amis la remplacent. En ce qui concerne les relations amoureuses, ce sont les femmes qui draguent. Les sites de rencontres sont aussi devenus la norme. Il faut savoir que quand tu rencontres quelqu’un, tu es en période de fréquentation, c’est à dire que l’un comme l’autre, on peut continuer à rencontrer d’autres personnes, papillonner. Après cette longue période toute en transparence, tu peux t’engager. «

Ce qui me plaît le plus dans cette vie ?

« J’ai tous les avantages de la ville tout en étant dans la nature. À 5 minutes à pied, je suis en pleine nature. Et la ville est très culturelle. Nous avons un opéra magnifique, des musées, des expositions en permanence, la ville est jeunet dynamique. Autre atout, je me sens parfaitement en sécurité quelque soit l’heure où je rentre chez moi et quelque soit ma tenue. »

Tu te déplaces beaucoup à pied ? tu ne possèdes pas de voiture?

«  Quand j’ai besoin, je loue une voiture. Ici, tu paies ton permis à chaque anniversaire. 85 dollars canadiens. Le gaz* n’est pas cher.Mais à Montréal, se déplacer est facile »

Que fais-tu de ton temps libre ?

« Quand j’ai besoin de prendre l’air, d’aller embrasser les arbres, je loue un chalet avec des amis. On se retrouve au milieu de la nature, ce qui inclut une forêt et un lac. L’été, on fait du canoë et l’hiver, balades en raquettes et détente. Je vais d’ailleurs m’acheter des raquettes car les premières neiges vont arriver, souvent mi-novembre. Je vais pouvoir   les tester sur le Mont Royal. C’est ma saison préférée, elle dure 5-6 mois. Le 16 décembre, s’ouvrira la patinoire sur le vieux port. Je pourrais aussi pratiquer le ski de fond. La ville s’adapte à chaque saison. Un de mes rituels du mois de décembre, la marche au flambeau sur le Mont Royal.

Je pars souvent à 1h00 de Montréal, à St Sauveur. J’adore cet endroit. L’hiver, c’est une station de ski et l’été, on se balade et on profite des bars et des boutiques. Au Canada, Les 4 saisons sont tranchées : l’automne est capotant* avec son rouge et son orange. Au printemps, tout revit. L’été, on profite des lacs, des festivals, tout le monde vit dehors. L’hiver, j’adore aller à la cabane à sucre, ces cabanes en bois au milieu des érablières. On y mange une bouffe bien cochonne*

Ton dress code l’hiver

L’hiver, les températures oscillent autour de -20° et -30° . Pendant au moins 2 semaines, on tourne à -40°. Je suis équipée j’ai un jacket de la marque Pajar et des chaussures Sorel. Les gants sont mes indispensables. Dans mon sac, j’ai toujours une deuxième paire de chaussures pour l’office.  Oui, je porte des robes, même par -20°!!! Le froid est beaucoup moins humide qu’en France. J’ai fait un grand écart entre les hivers niçois et ceux d’ici, mais je n’en souffre aucunement.

En conclusion

« Je suis en love story avec cette ville, et vis une honey moon depuis 5 ans. Je me sens canadienne. Pour ma cérémonie de citoyennneté, mes parents sont venues. Symboliquement, ils assistaient à ma seconde naissance. À ma party* de nationalité, il y eut une tempête de neige, 85 cms, une bénédiction pour moi! Ce pays m’a ouvert les bras. C’était un sacré pari, je n’y avais jamais mis les pieds avant. C’est vraiment l’fun! »

On veut bien te croire Anne, tu as réalisé tes rêves et tu nous donnes envie de venir dans ton nouveau pays, même et surtout par -20° .

Ses incontournables

spots

St Sauveur  son crush*

St bruno à 30 minutes de Montréal

Le Mont Royal avec la vue sur la terrasse et le lac Castor

Le vieux port 

Le parc La Fontaine, un mini central park

le côté urbain : place des arts avec ses musées et ses buildings

Un bonus : une balade sur le canal Lachine, après le vieux port en allant vers l’ouest, une balade pour rejoindre le centre ville.

les sorties

le brunch du dimanche, une institution : l’avenue, avenue Mt Royal

Manger la poutine à la banquise

Le soir, le quartier anglophone avec ses pubs

Sur le plateau : le rouge-gorge, un bar à vins très cosy en semaine, surtout le lundi avec ses soirées jazz et de bons petits plats. et le Royal, un bar à cocktail où le dimanche, diffusion de films. Un côté underground new-yorkais

Pour se faire chouchouter, un espace bien-être, le botabota sur le vieux port qui fait des réductions le mardi soir et le séquoia avec des massothérapeutes exceptionnels.

*Lexique 

Les maudits français : expression québécoise sympathique pour désigner les français

Super cute : trop mignon

le gaz : l’essence

capotant : bluffant

une bouffe bien cochonne: repas pantagruélique

crush : coup de coeur

party : fête

Et vous, où voulez-vous aller?


informations pratiques aeroports gares beforgo voyage

Besoin de services complémentaires pour parfaire votre voyage? faites donc un tour dans notre Boutique – services !

Vous aussi vous voulez partir à Montréal ? Alors cliquez ici pour recevoir des propositions et prix de nos agences spécialistes partenaires.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *