• L'édito de Beforgo
  • L'édito de Beforgo
  • le 1 septembre 2017
France

A chacun ses voyages

« Je me suis souvent demandée ce que représentaient les vacances dans ma vie »

Un graal qui m’a toujours boosté quelque soit mon âge. Enfant, je les attendais avec impatience. J’étais enfin débarrassée des contraintes scolaires. Les vacances d’été surtout, joie immense de retrouver mes cousines, chaleur et  grandes parties de rigolade. 2 mois à profiter, 2 mois de liberté.

Adulte et salariée, elles étaient mon oxygène, ma raison d’être. Je ne les envisageais qu’à l’étranger, en mode découverte avec mon sac à dos. Travailler dans le tourisme m’a permis d’exaucer  beaucoup de mes rêves. Devenue mère de famille, j’ai gardé des vacances pour moi, les voyages lointains et j’ai apprécié en famille, les grands lacs italiens, la toscane et la côte basque.

Je me rends compte que vacances signifient voyages. J’ai eu envie de vous donner des pistes en fonction de chaque étape de votre vie. Il n’y a bien sûr aucune règle. À chaque âge, des pays, des ambiances, des désirs.

Adolescence ça doit bouger et brasser :

L’Angleterre, les Etats-Unis, L’Espagne et Berlin…De l’intensité, du mouvement, du monde, du monde, du monde. . Interrogez les ados, la plupart ont envie de connaitre New-York. Il y a ce besoin d’admirer et de se projeter dans des vies futures, de côtoyer les foules, d’aller à contre courant en quête d’identité.  L’intérêt pour le street art, la culture hip hop rendent les villes attrayantes. Ainsi, Manchester en Angleterre est devenue un lieu culte. Pour les logements, les auberges de jeunesse connaissent une véritable renaissance, elles sont maintenant design, confortables et bien placées. Elles se dotent de chambres doubles et ne sont pas seulement réservées au moins de 30 ans.

partir en vacances entres amis et ses valises !

Jeune adulte ou adulescents (quadras, quinquas) : on part souvent en bande.

Faire la fête, se lancer des défis, partir 6 mois voire 1 an pour un tour du monde, on a toute la vie devant soi! Ibiza, Calvi, Tel Aviv pour la fête. Les festivals deviennent des voyages, le burning man  aux Etats-Unis attire de plus en plus de curieux. Dans le top ten des destinations, le trip de plusieurs mois en Amérique du sud avec en incontournables la Patagonie et le Pérou.

L’Australie est aussi plébiscitée pour ses plages à surf et son bout du monde accessible. On va même parfois demander son visa et tenter l’aventure de commencer sa vie professionnelle à l’étranger. Pour se dépasser, on prend rendez-vous sur les spots de glisse du monde entier mais aussi sur les pistes de ski en plein hiver austral. Incroyable que de partir skier en plein mois de juillet au Chili.

En famille : Les pays « family friendly » sont de rigueur.

Plus sages, les voyages se font découvertes de la faune et la flore. Etre au contact de la nature, se prendre pour des trappeurs, jouer à la ferme africaine, des thèmes, parmi tant d’autres, appréciés par les tribus. Souvent, elles privilégient des lieux confortables avec des activités. L’Italie, la Grèce, le Canada pour l’été. Les Caraïbes, l’Océan Indien pour les îles en plein hiver. Le Kenya, la Namibie pour les réserves assez accessibles.

 

se prelasser au bord d'une piscine protégée par son chapeau du soleil ça ce sont de vrai vacances

Célibataire/ divorcé(e) : on n’a plus envie de faire de compromis, on veut vivre pour soi.

On décide de réaliser ses rêves quitte à passer pour des girouettes. Un jour, ce sera trek dans le désert, le lendemain, on préférera le combo yoga, méditation et surf au bord de l’océan. On aime partir pour apprendre et pour partager avec d’autres. Souvent le voyage se fait spirituel, on part en quête de soi et des autres. L’Inde, le Népal, Bali sont un triptyque gagnant. L’Islande est aussi très plébiscitée pour sa « green life ». On part en quête de culture aussi. Le Mexique a la côte. On peut avoir envie d’humanitaire, d’aider les autres. Dans ce cas, l’Afrique et l’Inde ont des organisations qui cherchent toujours des bénévoles.

Amoureux : on rêve en capitales : découvrir ensemble une ville, main dans la main.

L’Italie fait des merveilles, le temps d’un week-end : Rome, Florence, Venise, villes d’art aux charmants hôtels. En « love destination », on ira se découvrir dans aux Seychelles, Bahamas… Zanzibar pour les plongées et les plages. On a aussi envie de s’aventurer sur des longs courriers comme au Costa Rica, Thaïlande, Nouvelle-Zélande… Ne dit-on pas que c’est dans les voyages, qu’on apprend le mieux à se connaitre?

 

partir en voyage en famille avec grand-mere et petit fils que du bonheur

Aux abords de la retraite : si on n’a pas pu partir avant

On assiste à une boulimie de voyages iconoclastes, l’envie de connaitre le monde avec frénésie. L’envie d’être utile aussi, on met ses compétences au service de voyages humanitaires. Parfois, on va vivre quelque temps en Thaïlande. On va aussi, tant qu’on le peut, se mesurer à la grandiose nature. Beaucoup de treks sont réservés par les seniors dynamiques. On peut se permettre de partir plus longtemps. À la retraite, du temps, on en dispose et le slow tourisme prend toute sa dimension.

Ces listes ne sont que des exemples recueillis au cours d’une longue expérience auprès des agences de voyages. Partir reste une quête quelque soit son âge. Partir permet de sortir de sa zone de confort et souvent ouvre de nouvelles perspectives. Et vous, où voulez-vous aller?


informations pratiques aeroports gares beforgo voyage

Besoin de services complémentaires pour parfaire votre voyage? faites donc un tour dans notre Boutique – services !

Vous aussi vous voulez partir en voyage ? Alors cliquez ici pour recevoir des propositions et prix de nos agences spécialistes partenaires.

 


Selection destinations: Zanzibar et Sardaigne

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *